Ecrire pour révéler notre part d’humanité

1

14 décembre 2012 par Julie Curien

Découverte d'un auteur : Alejandra Costamagna

Une pochette en tissu, et quel tissu, une étiquette nous invitant à partir à la découverte d’un auteur du Chili : Alejandra Costamagna (1970-), un mot, au dos : 

« … Laissez-vous tenter, traversez l’océan ! »

D’accord, j’y vais… ! et je vous embarque !

Dans la pochette surprise, deux livres :

Natures mortes

et Animaux domestiques

Natures mortes* : littéralement, un ticket pour se faire des films. Un homme esseulé (croit) rencontre(r) l’amour (la guichetière de son cinéma) et va, hélas, de déception en déception ! Alors, la vie, c’est du cinéma, ou quoi ?

Portrait de la femme : une femme qui débite un ticket, une femme à l’intérieur des terres, une femme qui couve une mimique impensableune femme qui court en marche arrière…

Un conte romantique passé au vitriol – jalousie et drame au rendez-vous !

*L’atelier du Tilde, collection Les Inventifs (2012). Traduction de Magali Homps.

Animaux domestiques - CostamagnaAnimaux domestiques** :

Onze nouvelles, tranches de vie, parfois de survie, s’articulent autour de rencontres, souvent incidentes, toujours signifiantes, d’un homme, d’une femme, d’un enfant, avec un ou plusieurs animal/maux domestiques. Au gré de ces apparitions animales, de ces interactions avec les bêtes, c’est l’humain qui se révèle et s’apprivoise.

Une petite fille malade se rêve en poisson bleu frayant son chemin à travers les algues… prendre un chat à deux ou lui dire adieu… le chat aux urgences symbolise une séparation… un chien égaré ramène une femme à la vie par le jeu d’un kidnapping fantasmé… la cocotte à son poulet… la vétérinaire atteinte d’un cancer… la femme à poils et à poil qui a grand besoin d’être épilée !

**L’atelier du Tilde, collection Les Inventifs (2011). Traduction de Julia Cultien et Magali Homps.

Plus de ressources à propos de ces livres, sur le site de l’éditeur : www.atelier-du-tilde.org/costamagna.html, avec notamment un entretien avec Alejandra Costamagna !

Publicités

Une réflexion sur “Ecrire pour révéler notre part d’humanité

  1. […] dont il a déjà été question sur ce blog à de multiples reprises (par ici, par là, et ici aussi, ou encore là-bas), était et continue d’être le suivant : faire connaître […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Auteur de ce blog : Julie Curien
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 non transposé.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 600 autres abonnés

Mon profil sur Babelio.com
Vimeo
%d blogueurs aiment cette page :